Millésimes

1860

Année moyenne Petite récolte Début des vendanges : 5 octobre Les vins ont, semble-t-il très bien évolué car aujourd'hui encore ils sont très agréables et toujours vivants.

1865

Année abondante mais de grande qualité avec des raisins bien murs. Belle couleur des vins, alcool élevé. Début des vendanges : 5 septembre. Là aussi les vins restant en disponibilité sont remarquables avec une grande élégance et encore de la chaleur.

1877

Année assez bonne mais de qualité inégale. Gelées blanches pendant les vendanges. Début des vendanges : 29 septembre. Les couleurs sont encore belles et les vins un peu dépouillés mais toujours élégants.

1888

Année abondante mais phylloxera. Début des vendanges : 3 octobre. Encore fermes, les vins ont gardé cette mémoire de la difficulté du millésime.

1898

Très bonne année Grandes chaleurs en juin et en septembre ; Début des vendanges : 7 septembre. Vins remarquables aussi bien en blanc qu'en rouge.

1904

Grande année, vins harmonieux, Un climat idéal toute l'année. Début des vendanges : 3 octobre. Encore des grands vins ... peut-être les plus étonnants aujourd'hui.

1911

Très bons vins et exceptionnels en rouge, encore aujourd'hui, belle couleur et arômes très jeunes. Eté très sec et très chaud. Début des vendanges : 21 septembre.

1915

Très bonne année, année très sèche. La guerre fait rage, les femmes participent à la réussite du millésime ! Quel succès, les vins sont toujours aussi remarquables en finesse et délicatesse. Début des vendanges : 15 octobre.

1919

Année abondante et bonne. Vins un peu durs dans leur jeunesse. Aujourd'hui parmi les grands millésimes restant disponibles. Début des vendanges : fin septembre.

1923

Année assez abondante, vins très bons aujourd'hui, très complexes. La sécheresse a un peu perturbé le millésime ainsi que les gelées tardives. Début des vendanges : fin septembre.

1927

Année très pluvieuse, peut-être le plus « petit » millésime de la décennie en Bourgogne. Vendanges tardives sous la pluie mais quels vins ! Leur structure tannique leur a permis de résister et de se libérer de leur habit végétal.

1929

Millésime exceptionnel et aussi abondant. Les vins sont encore très vivants et persistants aujourd'hui. Début des vendanges : 15 septembre.

1947

Très bonne année. Raisins très chauds au moment de la vendange, beaucoup d'accidents en vinification mais ce sont des vins de référence, délicieux aujourd'hui. Début des vendanges : début septembre.

1949

Année chaude et récolte faible. Grande année, une des plus sèches du siècle. Grand millésime en rouge et exceptionnel en blanc. Début des vendanges : 27 septembre.

1953

Année assez bonne, tendre. Gel fin avril, pluies extrêmement abondantes en juin mais la chaleur de l'été permit une récolte abondante. Attaque de mildiou assez marquée qui a perturbé l'harmonie des vins durant leur jeunesse mais très libérés aujourd'hui. Début des vendanges : 15 septembre.

1959

Très grands vins, récolte abondante mais de grande qualité. Vins excellents aujourd'hui. Année la plus ensoleillée de l'après-guerre. Début des vendanges : 14 septembre.

1961

Bonne année, vins très équilibrés et consistants. La sécheresse les avait rendus un peu fermés dans leur jeunesse mais aujourd'hui ils arrivent irrésistiblement. Année peu arrosée, été sec et chaud. Début des vendanges : 25 septembre.

1962

Bonne année assez froide. Vins élégants et souples, venus malheureusement après 1961. Début des vendanges : 6 octobre.

1964

Année sèche, canicule en juillet. Abondance et qualité. Vins excellents aujourd'hui. Début des vendanges : 26 septembre.

1969

Très bon millésime. Vins fermes mais qui ont encore un grand avenir.

1971

De très bons vins. Faible récolte, grande maturité. Début des vendanges : 22 septembre.

1976

Exceptionnel. Faible récolte, concentration exceptionnelle. La plupart des grands crus sont encore fermés. Début des vendanges : 8 septembre.

1978

Un bel été ensoleillé, une faible quantitié et donc de très grands vins, surtout pour les rouges.

1979

Grands blancs et très bons rouges ... pour les vins réussis.

1982

Grands blancs et des rouges agréables.

1985

De très grands vins dans les deux couleurs.

1989

Récolte abondante mais les vins sont bons dans les deux couleurs, à déguster sans hâte.

1990

Grande année pour les blancs, année exceptionnelle pour les rouges. Déguster ou attendre.

1991

Bonne année dans les deux couleurs. On peut commencer à les déguster.

1992

Grande année pour les blancs et bonne année pour les rouges.

1993

Bonne année pour les blancs, grande année pour les rouges.

1995

Des blancs aujourd'hui très bons et des rouges encore fermés.

1996

Rouges: Ne pas toucher aux grands rouges au risque d'être déçu. Blancs: Millésime vif, les blancs sont épicés.

1997

Rouges: Millésime de grande maturité, les rouges nécessitent absolument une bonne aération. Blancs: Millésime de grande maturité.

1998

Rouges: Encore fermes sur les grands villages. Blancs: Matures, mais ayant besoin, pour certains, d'aération.

1999

Rouges et Blancs: Un autre grand millésime classique bourguignon abordable aujourd'hui sur les petits villages, mais à oublier pour les grands.

2000

Rouges: Année tout en finesse pour les rouges, des vins délicats qui commencent à bien se goûter. Blancs: Blancs superbes.

2001

Rouges: Millésime qui étonnera, commence à être accessible surtout en Côte de Nuits. Blancs: Millésime vif qui évolue bien et est accessible aujourd'hui.

2002

Rouges et blancs: Millésime de grand équilibre, très classique de la Bourgogne. Nécessite une aération pour les rouges.

2003

Rouges: Millésime atypique, mais de grande richesse, éblouissant dans les rouges. Il faudra en avoir en cave. Blancs: Concentrés, les vins sont charnus et goûteux.

2004

Rouges: Millésime tendre, souple et fruité. Certains les aiment déjà. Blancs: Millésime assez vif, subtil et délicat.

2005

Rouges et Blancs: Un très beau millésime aux conditions quasiment parfaites pour les deux couleurs.

2006

Rouges: Vins tendres avec des tanins qui évoluent bien. Blancs: Un millésime tout en équilibre.

2007

Rouges: Millésime surprenant. Vins bien typés, tanins suaves. Vins plaisir. Blancs: Millésime classique et aromatique avec une bonne minéralité.

2008

Rouges et Blancs: Millésime des plus classiques avec une acidité très qualitative pour les blancs.

2009

Rouges: Millésime très spécifique pour le Pinot Noir issu d'un grand millésime -dynamique, énergie et suavité assurées. Blancs: Beaucoup de belles et bonnes surprises. Vins denses avec une grande originalité.

2010

De belles couleurs, des tanins élégants, une petite récolte.

2011

Rouges: issu d'un millésime précoce, l'équilibre est étonnant de tendresse et de suavité. Une chair de fruit plaisante. Blancs: surprenant de fraîcheur, un millésime d'équilibre subtil et de surprises.

2012

Blancs: la concentration s'exprime par une grande richesse des blancs. La puissance aromatique les rend très intenses. Rouges: robe soutenue, profonde, un nez précis et généreux, les vins sont d'une exceptionnelle densité. Des vins rares.

2013

Une très petite récolte. Très jolie qualité.

2014

De très beaux raisins, rouges et blancs.


  • Webdesign
  • Ce site utilise Flash 8.
    Pour le visiter vous avez besoin du Flash Player 8 de Macromedia, un plug-in qui vous permettra d'accéder à tout le contenu de ce site et de nombreux autres sites.
    Pour télécharger et installer Flash 8 cliquez ici.